Cosmogonie amérindienne

Colibri porteur des âmes, lien entre l' Univers et nous, cosmogonie Guarani
Colibri porteur des âmes, lien entre l' Univers et nous, cosmogonie Guarani

Série*Cosmogonie Amérindienne - Tableau initial

 

 La cosmogonie des Guarani avec le symbole du Ñandu, (animal cousin de l’autruche très répandu dans la Pampa et les steppes du sud de l'Amérique) qui contient la constellation de la Croix du Sud - qui est notre référence

pour trouver l'étoile polaire dans l'hémisphère sud - aussi pour identifier les saisons en dépendant de sa position, mais encore la rotation de la Croix du sud( tout au longue d'une journée) marquait le jour et la nuit ainsi que la notion de temps .

La voie Lactée qui coïncide avec la constellation du Sagittaire de forme de Ñandu(autruche), le cou de l'autruche avec superamas de l'Hydre-Centaure, a une signification mystique

qui s'appelle "Tapecue" qui veut dire "le chemin éternelle " car c'est par là qui sont arrivés les premiers habitants de la Terre et c est là bas qu'ils y vont après leur mort corporelle sur Terre et ce chemin s'appelle Yvaga auquel on a accès à travers les nébuleuses.

 

Puis il y a le Kultrun de la cosmogonie Mapuche habitant originaire des terres aujourd'hui du Chili, qui désigne les points cardinaux qui ont comme référence l'est( importance du soleil levant) et non le Nord comme par ici, puis les quatre saisons et les quatre empreintes de pattes d'une autruche, la lune qui est symbole de l'art chamanique mais aussi fertilité et de bonne fortune .

 

Le Jaguar " Ocelotl" (constellation e la Grande Ourse) des peuples préhispaniques les Nahuas( Tlaxcala, Chalco, Chlula, Acolhuacàn, les Pipiles , les Nicaraos et les Mexicas qui sont les Aztèques de l'Amérique Centrale mais qu'ils partageaient tous la même religion et cosmovision .

 

La Tortue Maya Ak'Ek' étoile tortue, Orion, et la carapace de la Torture est un symbole de la Terre et ainsi est représentée par trois pierres, le triangle équilatéral formé par les Rigel, Saiph et Alnitak, appelaient Oxib X'kub ' ou les "3 pierres du Coeur", le le centurion d' Orion.

Les Mayas connaissaient la nébuleuse qu'est à l'intérieur d'Oxib X'kub ' (Orión M42) qu'ils ont nommé K'ak, la "fumée du cœur".

 

Il y a aussi la croix andine, la croix des andes, la Chacana mais aussi j'ai peint les constellations vu de l'hémisphère sud mais qu'on ne voit pas bien car la photo est mauvaise. Tant que la peinture est à l' hombre elle reste très intime comme peinture et sobre, là sur la photo elle est exposer à la lumière du jour. En fait elle change par rapport a la lumière mais pas énormément mais quand même c est assez visible.

 

La Chacana ou croix andine est un très ancien symbole, présent dans toutes les Andes, des temps pré-incaïques à la civilisation inca et qui est aujourd’hui reconnue comme un emblème des Andes.

Chakana equatorienne

La Chacana incarne la mythologie et le mysticisme traditionnel des populations des hauts-plateaux andins.

Sa signification réelle est millénaire et en fait l’essence même des croyances alimentant toute la cosmologie andine.

Le symbole de la Chacana se retrouve tout au long de la Cordillère des Andes.

Sa présence est observable dans l’artisanat, les vêtements traditionnels ou l’orfèvrerie mais elle se retrouve aussi dans les conceptions architecturales de nombreux bâtiments civils et religieux (temples, monuments religieux anciens) ainsi que plus largement dans les representations quotidiennes du vivant..

La Chacana incarne une compréhension exhaustive du monde qui nous entoure, avec des principes clairs liés à la perception et la représentation du Temps et de l’Espace.

Sa compréhension et son respect permettent aux populations andines qui s’y conforment d’accéder aux plus hauts niveaux de conscience et de cohérence par rapport à leur cosmovision.

> Les « trois marches » de la Chacana renvoient à de nombreux concepts sacrés fondés sur le chiffre « trois » dans les Andes

• Les 3 mondes :

 

Le Monde Supérieur (Hanach Pacha) comprend les étoiles, les êtres célestes et dieu.

Le Monde du Milieu (Kay Pacha) représente le monde de la vie humaine.

Le Monde Inférieur (Uqhu Pacha) représente le monde souterrain, inconscient et la mort.

 

• Les 3 archétypes ou des esprits animaux sacrés :

 

Le Condor – notre capacité à communiquer avec les cieux et avec les esprits.

Le Puma – notre capacité à vaincre nos peurs.

Le Serpent – notre capacité à nous guérir.

 

• Les 3 principes visant à aider l’humanité Inca dans le maintien de la paix, l’équilibre et harmonie du monde danas les :

 Llankay – Pour travailler la maîtrise du corps et du physique.

Munay – Amour Inconditionnel.

Yachay – Sagesse, et la compréhension au-delà de l’intellect.

 

Les quatre faces de la Chacana sont également liées au chiffre « quatre »

 

La Chacana représente aussi notre connexion vers le ciel et la Terre.

Les quatre bras principaux de la Chacana représentent notamment les quatre directions cardinales, les quatre éléments (la terre, l’eau, l’air et le feu) comme les quatre saisons de la Nature.

La Chacana représente également la Croix du Sud, l’une des constellations la plus visible et emblématique du ciel austral.

 

En Quechua le mot chakay, signifie « à traverser » ou « pont ».

Le trou dans le centre de la Chacana, symbolise notre unité avec l’univers et de notre lien avec le monde dans le ciel et la terre. Ce trou est l’axis mundi ou axe cosmique, axe du monde ou pilier du monde.

Ce symbole se retrouve à travers les cultures et constitue une forme de point d’échange dans les voyages permanents de la vie, permettant ainsi une communication ouvertet et fluide entre les trois mondes.

 

Par ailleurs, la Chacana est un symbole récurrent dans les cultures de l’ancien Pérou mais aussi dans les territoires agrégés progressivement à l’Empire Inca lors de son expansion jusqu’en Equateur au XVème siècle.

 

Sa forme est celle d’une croix carrée et échelonnée, avec 12 pointes.

On rencontre des chacanas dans diverses œuvres architecturales, pétrographiques, textiles, céramiques et sculpturales à Paracas, dans le département de Ica, à Chavín dans le nord du Pérou, ainsi qu’à Tiahuanaco, dans l’actuelle Bolivie. On en a également trouvé en Équateur, en Argentine et au Chili.

De fait, un temple pré-inca du nord du Pérou, dans le complexe archéologique de Ventarrón (district de Pomalca dans la province de Lambayeque) possède la forme de chacana la plus ancienne identifiée à ce jour. L’ancienneté de ce temple n’a pas pu être encore exactement déterminée à ce jour mais il daterait d’il y a environ 4 000 à 5 000 ans.

En soi, le symbole est une référence à la Croix du Sud, bien que sa forme évoque également le plan d’une pyramide au centre circulaire, avec ses escaliers sur les côtés.

 

C’est donc un symbole cosmologique doté d’une signification très claire et chargée de sens.

La chacana n’est pas simplement un motif géométrique, mais représente les liens très étroits qui unissent le ciel et la terre.

 

Rappelons au passage une légende racontant l’origine du monde andin :

" Sur les rives du lac Titicaca, il y a très longtemps, surgit un homme barbu muni d’un bâton.

Il gagna l’île du même nom sur le lac et commanda au Soleil d’apparaître, aux étoiles et à la Lune de surgir.

La Lune (Paxi) et le Soleil (Inti) s’aimèrent et fécondèrent la Terre (Pacha) : c’est à dire que la terre-mère est la fille et le produit de l’amour de la Lune et du Soleil.

De là dérivent également des noms tels que Pachacamac et Pachamama.

L’homme barbu modela ensuite dans l’argile des hommes et des femmes. Ces couples furent créés afin d’être les ancêtres de chaque tribu des Andes.

Le créateur offrit à chacun de ces couples, un langage, des graines, des coutumes et des traditions.

Enfin, il leur insuffla la vie et leur dit d’aller sous la terre afin de réapparaître sur leur territoire respectif. Ainsi, ils jaillirent des grottes, des sources, ..."

 

> Observons la croix plus précisément

La Chacana est à la mythologie inca ce qu’est l’arbre de vie dans d’autres.

• L’axe vertical délimiterait les concepts homme-femme, mâle-femelle ; l’axe horizontal le haut et le bas.

• Chaque marche d’escalier représente un monde selon la cosmogonie andine. Un monde, c’est un "pacha", avec ses dimensions d’espace et aussi de temps.

La division du monde se matérialise sous l’image de quatre régions, associées en deux matrices primordiales via les deux espaces Hanan et deux Urin.

• Les groupes Chincha et Colla composaient la moitié Hanan,

• les Anti et Cunti composaient la moitié Urin.

Ces quatre pôles étaient associés aux points cardinaux donnant une certaine identité à chacune de ces zones.

Les quatre régions se rassemblent dans une seule unité qui englobe tout l’empire : le Tahuantinsuyu dont le centre est la cité de Cuzco, (le « nombril » du monde).

Chaque étage de la Croix Andine symbolise donc un monde, un animal, une valeur.

Quelques exemples des symboles portés par la Chacana.Une croix polymorphe qui sert de support à de multiples usages.

Du fait de sa géométrie sacrée elle constitue :

 

 


La